Impossible d'imprimer un PDF depuis Firefox ESR 52 sur Windows 10 version 2004

Problématique de départ : le plugin Acrobat Reader pour Firefox ne permet pas d'imprimer un PDF ouvert dans le navigateur. L'impression d'un PDF depuis le poste de travail est possible, et l'impression d'un PDF sous Edge ne pose pas de problème non plus, mais Edge (à moteur Chromium sous ce build de Windows) ouvre nativement les PDF à la différence de cette version de Firefox qui a besoin d'un plugin externe.

Microsoft a visiblement changé quelque chose dans la manière dont les appels à la partie impression sont traités par Windows dans cette version 2004. En effet, sur les versions précédentes (c'est-à-dire 1909 et avant), l'impression d'un PDF depuis Firefox ne posait pas de soucis.

Grâce aux forums d'Adobe, j'ai pu trouver la solution à ce dysfonctionnement qui se situait selon moi sur l'interface Firefox / Acrobat Reader.

Dans les préférences d'Acrobat, se rendre dans Security (Enhanced), puis décocher Enable Protected Mode at Startup et Enable Enhanced Security. En français, il s'agit de Protection (renforcée) puis de Activer le mode protégé au démarrage et Activer la protection renforcée. Il est nécessaire de relancer Firefox et Acrobat Reader pour que les modifications soient prises en compte.

MS Exchange Toolbox

J'ai développé rapidement un script Powershell à interface graphique permettant de regrouper sous un seul écran les divers scripts qui me servent à l'administration quotidienne d'Exchange : création de boîte aux lettres, affectation de droits OWA, etc.

Bien que je n'aie pas développé cet outil dans le but précis de le partager ou de m'améliorer en Powershell avec, je me dis que c'est un peu idiot de garder le code d'un petit outil comme celui-ci pour moi et qu'il pourra éventuellement vous servir comme base pour quelque chose de plus gros ou simplement pour récupérer quelques snippets.

Naturellement, plus d'informations sont affichées notamment les adresses SMTP ainsi que l'alias, et les accès en ouverture comme envoi sur d'autres boîtes aux lettres si l'on le souhaite.

Chaque instruction voit son retour Powershell retourné dans la console en bas de fenêtre. Le script s'exécute directement depuis l'Exchange Management Shell mais il peut être appelé depuis un Powershell standard si l'on ajoute les bonnes références en début de script.

Exchange et Powershell : liste des permissions d'un user sur les mailbox

Ce script utilisable dans l'Exchange Management Shell prend en paramètre un nom de compte AD rattaché à une mailbox afin de parcourir toutes les ACL des boîtes aux lettres rattachées l'organisation. Il affiche les adresses SMTP reliées à la boîte aux lettres, puis les boîtes aux lettres auxquels le compte à accès ainsi que celles à partir desquelles il peut faire un envoi "en tant que" (Send As).

Une version commentée de ce script est disponible sur le lien ci-dessous.

param([Parameter(Mandatory=$true)][string]$Mailbox)
Write-Host "Processing queries, this might take a while!" -ForegroundColor "Yellow"
$localMbx = Get-Mailbox $Mailbox
$allMbx = Get-Mailbox -ResultSize Unlimited | select Alias
$sam = $localMbx.samAccountName
$validAcl = @()
$validSendAs = @()
foreach($Mbx in $allMbx) {
	$aclMbx = Get-MailboxPermission $Mbx.Alias | where-Object { $_.User -like "*$sam" -and $_.IsInherited -eq $false -and $_.AccessRights -contains "FullAccess" -and $_.Deny -eq $false } 
	if($aclMbx -ne $null) {
		$aclMbx | % { $validAcl+=$_.Identity }
	}
	$sendAsMbx = Get-RecipientPermission $Mbx.Alias | Where-Object { $_.Trustee -like $localMbx.OrganizationalUnit+"/$sam" }
	if($sendAsMbx -ne $null) {
		$sendAsMbx | % { $validSendAs+=$Mbx.Alias }
	}
}
Write-Host "Done!" -ForegroundColor "Yellow"
if($?){
Write-Host "`r`nSMTP Addresses" -ForegroundColor "Cyan"
	foreach($smtpadr in $localMbx.EmailAddresses){
		if($smtpadr.ProxyAddressString.SubString(0,5) -eq "smtp:") { Write-Host $smtpadr.ProxyAddressString.SubString(5,$smtpadr.ProxyAddressString.Length-5) }
	}
	Write-Host "`r`nAccess granted to the following mailboxes:" -ForegroundColor "Cyan"	
	$validAcl | % { Write-Host $_ }
	Write-Host "`r`nMailbox is allowed to send as:" -ForegroundColor "Cyan"	
	$validSendAs | % { Write-Host $_ }
}

Exchange et Powershell : définition de quotas en envoi et réception

Ayant récemment défini des quotas concernant la taille des mails en envoi et en réception afin de séparer une population standard et une population VIP, j'ai développé un script afin de traiter la population standard composée de plusieurs centaines de boîtes aux lettres.

La règle de transport posant la limite maximale, aucune boîte aux lettres n'avait de limite fixée individuellement. Ce script applique une règle de 10 Mo pour ces boîtes.

$UnltdMbx = Get-Mailbox -ResultSize unlimited | Where-Object { $_.MaxSendSize -eq "unlimited" -and $_.MaxReceiveSize -eq "unlimited" }
$UnltdMbx | % {
	echo $_.Alias
	Set-Mailbox $_ -MaxSendSize 10MB -MaxReceiveSize 10MB
}

Ensuite, si nécessaire, il faut ajuster la configuration globale du transport. Ici, la limite sera de 20 Mo.

Set-TransportConfig -MaxReceiveSize 20MB -MaxSendSize 20MB

De même, il est nécessaire de vérifier les tailles limites spécifiées dans les connecteurs et liens AD si nécessaire :

Get-ReceiveConnector | Set-ReceiveConnector -MaxMessageSize 20MB
Get-SendConnector | Set-SendConnector -MaxMessageSize 20MB
Get-ADSiteLink | Set-ADSiteLink -MaxMessageSize 20MB

En exécutant ces commandes, je permets donc aux utilisateurs standard d'envoyer ou recevoir des mails pesant jusqu'à 10 Mo, et aux utilisateurs n'ayant aucune limite de configurée d'envoyer ou recevoir des mails jusqu'à 20 Mo.

Plusieurs choses tout de même à retenir de cela :

  • La règle de transport sera toujours prioritaire sur un quota défini au niveau d'une mailbox.
  • Mettre un quota trop élevé peut se révéler contre-productif, puisque les serveurs de messagerie sont globalement configurés pour recevoir ou émettre des mails de 20 ou 30 Mo maximum. Si les mails sont trop volumineux en sortie, les destinataires ne les recevront jamais, soit bloqués par une solution anti-spam ou bien par le serveur de messagerie lui-même !
  • Les clients de messagerie ainsi que les quotas de boîte affectés ne sont pas conçus pour recevoir des mails de 50 Mo ou plus... il est bien important de s'assurer du bon dimensionnement des serveurs de mailbox et des quotas avant d'autoriser tout un chacun à envoyer des mails volumineux, bien que ça ne soit pas nécessairement une action courante... De nombreux systèmes existent de nos jours pour partager des fichiers lourds en passant simplement par un lien envoyé dans un mail ne contenant que du texte !

Naturellement, avant une application sur un environnement de production, il sera intéressant de tester sur un environnement de recette car l'on touche bien plus qu'un simple serveur de messagerie... Il est possible qu'il ait des effets de bord sur toute la chaîne de messagerie (relai SMTP, solution antispam / antivirus, liens réseau, stockage...)