Restreindre les listes de distribution dans Exchange 2010

Dans cet article, je vais expliquer comment limiter les usages des listes de distribution dans Exchange 2010 :

  • implémenter un processus de modération ;
  • limiter qui peut émettre vers la liste de distribution ;
  • cacher qui est membre de la liste de distribution.

Afin de mettre en place une modération, il suffit de se rendre dans les propriétés de la liste de distribution dans Exchange, puis Mail Flow Settings, et Message Moderation.

En cochant la case, il devient possible d'ajouter des modérateurs ; ces derniers recevront une notification leur demandant de valider ou non l'envoi du mail à la liste de distribution. Il est possible d'ajouter cependant des exceptions dans la deuxième liste.

Moins flexible et plus directe, la possibilité de simplement refuser l'envoi depuis n'importe quelle adresse sauf exceptions existe. Cela se configure dans la fenêtre Message Delivery Restrictions.

Ici, on peut donc sélectionner uniquement les comptes qui ont le droit d'utiliser cette liste de distribution. Par exemple, dans le cadre d'une liste de distribution contenant tous les salariés de la société qui a pour but de relayer une communication officielle, on peut donc sélectionner les membres du service communication et donc empêcher n'importe quel utilisateur d'émettre à tous les salariés. A noter qu'il est également possible de spécifier ici des boîtes génériques : l'utilisateur doit configurer son client de messagerie pour envoyer en tant que cette boîte générique, et par essence, avoir les droits SendAs côté Exchange sur cette boîte générique. D'autre part, on peut empêcher un expéditeur non connu du serveur Exchange d'émettre vers la liste de distribution en cochant Require that all senders are authenticated, typiquement un membre externe à la société.

Cependant, sur le papier, cette restriction n'a pas beaucoup de sens puisque certains - si ce n'est tous - les clients de messagerie permettent de convertir la liste de distribution en une liste explicite de destinataires ; si la liste nommée infrasys contient les membres A, B et C, alors le client pourra faire un envoi aux trois destinataires A, B et C et non à la liste infrasys, ce qui contourne la limitation évoquée ci-dessus. Afin d'empêcher ce contournement, il est possible dans l'ActiveDirectory de paramétrer un attribut Exchange afin qu'il ne soit plus possible de dérouler cette liste.

Dans la console Active Directory Users and Computers que l'on peut appeler via dsa.msc, il suffit d'ouvrir le groupe AD qui porte la liste de distribution et de modifier l'attribut hideDLMembership (visible uniquement si les fonctionnalités avancées ont été activées dans la console).

La valeur se choisit dans une nouvelle fenêtre, la valeur Not Set étant celle par défaut, généralement équivalente à False : il est possible d'éclater la liste en destinataires explicites. En passant la valeur à True, les clients de messagerie ne pourront obtenir d'Exchange la liste des membres de la liste.

On conclut en validant simplement le choix. Ces quelques options et paramétrages permettent un meilleur usage et contrôle des listes de distribution dans Exchange 2010.