Octroi de droits à un compte sur un service grâce à subinacl

En recherchant un moyen d'accorder les droits de démarrage / arrêt sur un service particulier pour un compte d'utilisateur standard, je suis tombé sur cet article sur Serverfault. Le but était d'éviter d'accorder des privilèges d'administration à l'utilisateur en question.

Il existe donc un outil nommé SubInACL, qui fait partie du Windows Resource Kit (aux côtés de nombreux autres outils que je connaissais comme LockOutStatus). Cet outil qui s'exécute en ligne de commande permet de choisir précisément quels privilèges accorder sur un service pour un utilisateur, qu'il soit local ou du domaine.

J'ai testé cet outil sur un serveur de test en 2008 R2 et appliqué le fonctionnement sur un 2016 ; son exécution est très simple. Microsoft explique toute la syntaxe disponible à ce lien. Si je souhaite accorder à l'utilisateur dschrute le droit de voir l'état et de relancer le service NTP, je vais devoir envoyer cette instruction :

subinacl.exe /service w32time /GRANT=DUNDERMIFFLIN\dschrute=STO

Voici sur un Server 2016, le résultat de la commande pour le service Windows Update :

Si SubInACL n'est plus disponible sur le site de Microsoft, il est disponible en téléchargement sur le miroir du blog à ce lien.